Apnée du sommeil, comment s’en débarrasser

Une apnée du sommeil peut être dangereuse pour la santé : perte de libido,somnolence accrue pendant la journée,accident vasculaire cérébral, diabète de type 2…

L’apnée du sommeil, encore nommée syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS), a été diagnostiquée en 1972 par le neurologue français Christian Guilleminault. Elle est marquée par une fréquence répétée d’arrêts respiratoires, aussi bien chez l’homme comme chez la femme au cours du sommeil. C’est l’un des troubles du sommeil le plus fréquent chez la population de plus de 40 ans qui souffre d’obésité ou d’alcoolisme. Heureusement que des traitements à l’exemple de l’hypnose existent pour lutter contre cette maladie. Une prise en charge rapide permet d’éviter certaines conséquences.

Les causes de l’apnée du sommeil

Les causes du syndrome de l’apnée obstructive du sommeil sont assez nombreuses et sont souvent dues à plusieurs facteurs de risque notamment :

  • la consommation abusive d’alcool,
  • l’obésité,
  • le tabagisme,
  • l’hérédité,
  • la consommation de certains médicaments comme les somnifères ou anxiolytiques.

En dehors de ces facteurs, d’autres causes existent à savoir :

  • l’augmentation de la taille des amygdales, la diminution du tonus des muscles,
  • une malformation de la mâchoire inférieure,
  • les hormones, contribuent également au développement de la maladie surtout chez la femme en phase de ménopause,
  • les obstructions nasales, qui augmentent les difficultés du passage de l’air pendant la respiration.

Obstruction ventilation apnée du sommeil

Les symptômes de l’apnée du sommeil

On peut observer les symptômes de l’apnée au réveil, en journée et surtout la nuit. Dès son réveil, le malade présente des sensations de fatigue, des douleurs crâniennes ainsi qu’une bouche sèche. De même, en journée, le patient a du mal à se concentrer dans ses activités professionnelles et sociales, car il a une baisse d’énergie, une fatigue intense et des sautes d’humeur.

C’est pendant la nuit que les manifestations sont plus importantes puisqu’elles sont liées directement au syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS). Ronflements et reniflements bruyants, sommeil agité, sensation d’étouffement suivi d’arrêts involontaires de la respiration et envie continuelle d’aller uriner sont en partie l’ensemble des signes nocturnes.

Ces symptômes doivent être une alerte pour commencer à suivre un traitement le plus rapidement possible. La prise en charge immédiate de l’apnée du sommeil évite de déclencher certaines conséquences médicales comme l’hypertension artérielle, les risques de cardiovasculaires, l’obésité et le diabète.

SAOS, les conséquences au quotidien

L’apnée du sommeil devient sérieuse lorsque ses manifestations se répètent chaque nuit. Dans ce cas, elle peut entraîner des conséquences sur la santé de chaque individu qui en souffre. Parmi ces conséquences, on peut citer :

  • une perte de libido,
  • une somnolence accrue pendant la journée,
  • un accident vasculaire cérébral,
  • un diabète de type 2.

apnée du sommeil somnolence fatigue

Avant de passer au traitement de l’apnée du sommeil, il est recommandé de :

  • avoir une bonne hygiène de vie,
  • éliminer des repas riches en calories avant d’aller se coucher,
  • vérifier que certains traitements médicaux en cours ne peuvent pas provoquer l’apnée,
  • perdre du poids et pratiquer une activité physique de façon régulière,
  • faire également l’examen de la polysomnographie ou de la polygraphie pour confirmer ainsi le diagnostic médical.

Traitement de l’apnée du sommeil grâce à l’hypnose

Bien que des solutions médicales existent pour traiter l’apnée du sommeil, il ne faut pas négliger des méthodes naturelles et l’hypnothérapie. Cette dernière solution est efficace, elle utilise l’hypnose comme thérapie pour lutter contre certaines pathologies notamment celle de l’apnée du sommeil. L’hypnose est une technique très appréciée puisqu’elle se pratique de plus en plus dans les hôpitaux. L’hypnose va aider toute personne qui souffre d’apnée du sommeil à dormir agréablement et ceci, à l’aide des séances centrées sur la visualisation des causes.

appareil pour apnée du sommeil

L’accent sera donc mis sur les facteurs de risques afin de réduire les symptômes de la maladie. L’hypnose va contribuer à faire en sorte que le patient contrôle ses problèmes de poids, d’alcoolisme et bien entendu à l’accompagner dans la gestion du stress au quotidien. Le traitement de l’apnée du sommeil par l’hypnose peut avoir des intervalles de temps différents d’un patient à l’autre.

Il est donc maintenant tout à fait possible de retrouver des nuits de sommeil paisibles grâce à l’hypnose. Ce traitement à la fois relaxant et thérapeutique évite d’avoir recours à la chirurgie et à la pose des prothèses (orthèses) dans certains cas. L’hypnose reprogrammera l’inconscient du patient et va par la même occasion jouer un rôle de réparateur de sommeil. Pour en savoir plus sur l’obtention de résultats rapides grâce à l’hypnose, cliquez ici et obtenez le guide gratuit.

Inscription à la newsletter

  • Vous voulez tout savoir sur l'insomnie et retrouver le sommeil ?Laissez votre adresse ci-dessous.Je vous envoie un message informatif chaque jour et vous informe des dernières publications sur le blog faire-dodo.fr
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Syndrome de fatigue chronique : symptômes, causes et comment l’hypnose peut vous aider ?

Le syndrome de fatigue chronique est une maladie à part entière qui touche pratiquement toute la population : hommes, femmes et enfants, même si les femmes autour de 35 ans semblent les plus touchées. De nombreux symptômes souvent invalidants dans l’activité quotidienne et un état général d’extrême fatigue fragilisent encore plus l’organisme. La maladie, si elle est diagnostiquée et traitée rapidement peut se guérir par un traitement médical. Il est également conseillé d’associer de nouvelles routines et de rectifier vos habitudes de sommeil. Dans ce dernier cas, l’hypnose peut améliorer grandement la qualité de votre sommeil. Explications.

Le syndrome de fatigue chronique, qu’est-ce que c’est ?

L’encéphalomyélite myalgique, plus connue sous la dénomination de syndrome de fatigue chronique (SFC) est considérée comme une maladie neurologique, au même titre que la dépression. Ce qui la caractérise principalement, c’est la fatigue, mais il existe un grand nombre de symptômes qui y sont rattachés.

Officiellement reconnue comme maladie à part entière en 1992 par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), elle se caractérise par une fatigue intense qui perdure au-delà de six mois. Même avec un quota d’heures de sommeil nocturne suffisant, la fatigue ressentie tout au long de la journée et un état généralisé de faiblesse physique prouvent que la quantité de sommeil n’est pas en jeu dans le SFC.

médecin spécialisé syndrome de fatigue chronique

Prévalence du SFC

D’après Mme Annick Lalanne – fondatrice de l’Association française du syndrome de fatigue chronique et de fibromyalgie – il y aurait en France 150 000 personnes concernées par le SFC. S’il concerne davantage les adultes entre 20 et 50 ans, il en touche plus encore autour de 35 ans et en majorité des femmes (80 % de femmes selon des statistiques réalisées par le Center Desease Control américain).

Le syndrome de fatigue chronique affaiblit l’organisme

Il sera important de traiter cette maladie car une faiblesse généralisée de l’organisme peut entraîner à sa suite d’autres problèmes de santé. Un organisme affaibli ne récupère pas aussi rapidement et le manque d’énergie global affaiblit le système immunitaire, ouvrant la porte à de nombreux virus. Il est donc conseillé de consulter un médecin et d’améliorer son hygiène de vie (alimentation, relaxation, exercice physique modéré, utilisation de techniques thérapeutique pour améliorer la qualité du sommeil…).

Quelles sont les causes du syndrome de fatigue chronique ?

Les causes du syndrome de fatigue chronique sont souvent très difficiles à détecter. Le médecin va rechercher avec son patient les éléments qui ont pu déclencher la maladie comme :

  • des facteurs physiques : maladie virale, infection bactérienne, anesthésie récente, blessure récente avec traumatisme qui se répercute sur l’état général, contact avec certains types de polluants dans le cadre d’une activité professionnelle, hypotension, syndrome du côlon irritable, etc.
  • des facteurs psychosomatiques : stress, burn-out, sensation d’échec après un divorce, perte d’un être cher, dépression, etc.

A savoir : la maladie de Lyme, consécutive à une morsure de tique infestée peut présenter de nombreux symptômes, notamment celui d’un syndrome de fatigue chronique. Si vous avez récemment été en contact avec une tique, parlez-en à votre médecin (pour en savoir plus : http://www.maladie-lyme.fr/symptomes/).

Quels sont les symptômes qui permettent de détecter un syndrome de fatigue chronique

Outre un état de fatigue extrême qui dure depuis plusieurs mois malgré une quantité de sommeil suffisante, le syndrome de fatigue chronique peut également s’accompagner d’un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • maux de tête fréquents,
  • difficultés pour se concentrer,
  • troubles du sommeil, sommeil non réparateur,
  • douleurs musculaires,
  • douleurs articulaires.
  • maux de gorges fréquents,
  • performances physiques et intellectuelles en baisse,
  • manque d’énergie et de volonté,
  • difficultés à se concentrer et à mémoriser,
  • brusques changements de poids,
  • etc.

On considère généralement qu’une fatigue excessive qui dure depuis 6 mois chez l’adulte – ou 3 mois chez l’enfant – doit amener à consulter. Le médecin pourra alors procéder à des tests pour poser un diagnostic précis en vue d’un traitement.

Comment retrouver une meilleure qualité de sommeil avec l’hypnose ?

Les solutions existent, pour retrouver un bon sommeil, entre médication et techniques naturelles. Le syndrome de la fatigue chronique se soigne comme une maladie et le médecin vous administrera un traitement à suivre.

médicament pour syndrome de fatigue chronique

Les traitements médicamenteux pour lutter contre le syndrome de fatigue chronique

Ils s’attaquent aux symptômes, car à ce jour, il n’existe aucun médicament qui traite directement la maladie. Seul un médicament contre les lymphomes, le Rituxan, aurait montré une légère diminution des symptômes du syndrome de fatigue chronique. De nouveaux essais sont cependant nécessaires pour pouvoir êtres utilisés en traitement du SFC.

Dans l’attente, les patients sont traités par les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les anti-asthéniques et les antidépresseurs.

Mieux vivre avec le syndrome de fatigue chronique, avec l’autothérapie

A côté de ce traitement, vous pouvez améliorer le processus de guérison par d’autres techniques :

  • amélioration de votre alimentation en veillant à manger équilibré et en établissant au besoin un menu avec une diététicienne,
  • amélioration de votre équilibre émotionnel grâce à la relaxation et aux massages.
  • préparation de votre chambre : changement de literie si nécessaire, pièce calme et suffisamment aérée, température adaptée, choix d’une musique douce pour se relaxer et entrer dans le sommeil en douceur et en laissant les soucis hors de la chambre.

L’important est de bien se connaître pour gérer sa fatigue au mieux et se reposer avant d’avoir atteint ses limites.

Réduire les symptômes du syndrome de fatigue chronique par la rééducation fonctionnelle

La revue Cochrane sur la thérapie par l’exercice pour le syndrome de fatigue chronique établit que les personnes atteintes de SFC peuvent effectivement se sentir moins fatigués après une thérapie par l’exercice. Celle-ci a un impact positif sur la qualité du sommeil et sur l’état général. En termes de qualité de vie, de douleur et de dépression, aucune conclusion n’a cependant pu être tirée de l’étude.

Pourquoi et comment s’aider par l’hypnose ?

auto hypnose et SFC

Quant à l’hypnose, elle va aider à travailler sur l’aspect qualitatif du sommeil. C’est en effet la qualité du sommeil qui fait défaut dans le syndrome de fatigue chronique. Même avec une grande quantité d’heures de sommeil, l’organisme ne se repose pas suffisamment et, jour après jour, votre corps accumule du retard. Il est donc essentiel d’avoir une qualité de sommeil impeccable, ce qui est bien plus efficace qu’une quantité de sommeil de qualité médiocre.

L’hypnose va permettre de reprogrammer le cerveau et, en quelques séances seulement, vous noterez la différence sur la qualité de votre sommeil. Vous ressentirez une amélioration tout au long de la journée, en constatant que votre énergie globale semble accrue.

Chez un thérapeute ou grâce à un programme adapté à votre problématique à effectuer tranquillement chez vous, l’hypnose apporte une solution en vous aidant à retrouver un sommeil de qualité. En quelques séances, vous constaterez une nette amélioration et vous vous sentirez vraiment reposé au réveil, ce qui n’est pas le cas lorsque le sommeil est de mauvaise qualité. Vous pourrez ainsi faire face à une nouvelle journée avec une énergie renouvelée !

Retrouvez notre programme en 5 séances ici.

Impression de chute en s’endormant

Lorem ipsum dolor sit amet mattis. Class ante erat. Dapibus ipsum turpis libero sagittis suspendisse. Velit fringilla a. A lorem ipsum vel urna aptent. Consectetuer urna ante elementum maecenas magnis sodales mauris pede. Quo venenatis volutpat aliquam ut libero. Dui urna pede velit hac mauris. Etiam aliquam pellentesque potenti ut neque. Neque felis ut ante id cras fermentum feugiat volutpat sed ante magna. Commodo purus sed. Orci ipsum per. Exercitationem vestibulum pede. Posuere lectus id eleifend nulla mi id metus enim erat dictum praesent. Tincidunt placerat ut magna urna nunc. Quam fermentum nunc. Vivamus erat bibendum. Ipsum augue duis. Proin faucibus pulvinar nullam illum maecenas. Fermentum fringilla egestas vivamus nunc eu. Dolor tortor quam. Sollicitudin quisque neque quisque ad in duis consectetuer penatibus sit nostra ullamcorper nullam vel consequat suspendisse est amet. Montes vestibulum cursus urna sed tellus. Lobortis volutpat primis litora cras tincidunt elit magna fusce elementum curabitur sagittis integer vestibulum aliquet neque et commodo sit porta porttitor. Vivamus volutpat ut.

Avoir l’impression de chute en s’endormant est un phénomène qui est suffisamment fréquent de nos jours. En effet, le pourcentage des personnes concernées par ce phénomène s’agrandit de plus en plus. Et, cela se traduit par des secousses de vos muscles ou à une soudaine contraction. Cependant, ce phénomène ne se produit que lorsque vous commencez à peine à dormir. Même si ce phénomène n’est pas le seul trouble sensoriel dont vous pouvez être victime, c’est ce qui fera essentiellement le sujet de cet article. Continuer la lecture de « Impression de chute en s’endormant »